CET ETE LA – Véronique Olmi

Cet été là de Véronique Olmi -Editions Livre de Poche

Prix 2011 Maison de la Presse

Résumé de l’éditeur :

Coutainville, un week-end du 14 juillet. Trois couples d’amis se retrouvent. C’est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse. Cet été là, pourtant, un adolescent s’immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures…

Cet été-là est un roman sur la fragilité des existences que l’on voudrait heureuses – mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis-, un roman sur la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé  l’ insouciance, et les doutes de la jeunesse.

Nuance, pudeur et style impeccable (…) un roman rare. Karine Papillaud, Le Point.

Avec tendresse et humour, Véronique Olmi traque la faille intime qui sévit chez ces couples en crise et met à nu secrets et non-dits. Une réussite. Tatiana de Rosnay, Journal du dimanche.

Notre humble avis :

Le ton est posé, le style épuré, on aime l’histoire de ces couples et de ces familles qui font le bilan de leur vie. Un roman facile à lire.

A mettre dans son sac de plage.

On a retenu :

« N’éprouve-t-on pas toujours un peu de condescendance pour ceux qui nous aiment sans raison ? »

« Pour se fiche de l’argent, il faut en avoir, pas en manquer. C’est le manque qui donne sa valeur à l’argent »

« La campagne c’est comme le magnésium, c’est bien sous forme de cure, mais sur le long terme on en perd tous les bénéfices… »