Cherchez la femme d’Alice Ferney

rsz_cherchez_la_femme

Aux Editions Actes Sud

Résumé de l’éditeur :

Serge est brillant, entreprenant, narcissique. Marianne est sincère, ardente, déterminée au bonheur. Cherchez la femme raconte « l’histoire totale » de leur couple. Sous les yeux du lecteur, il se forme, s’établit, procrée, s’épanouit, subit l’épreuve du temps et la déchirure de l’infidélité…

Nos destinées affectives sont-elles libres ? De quel poids pèsent les rêves et les échecs de la génération précédente ? Quelles forces obscures (le passé, l’enfance, l’origine sociale, l’argent, la carrière professionnelle, les convictions, les valeurs) sont à l’œuvre dans la vie conjugale et menacent cet entrelacs fragile de deux solitudes engagées l’une envers l’autre ?

En forme d’étude de caractère, Cherchez la femme est un livre captivant, plein d’intelligence et d’humour, qui démonte a posteriori les mécanismes délicats d’un mariage et, ce faisant, dévoile à ses personnages les secrets de leur modeste épopée. Avec une écriture passionnée, Alice Ferney observe le stupéfiant voyage du couple, ses ravissements et ses dépressions, ses défenses et ses décompositions. Elle retrouve les mots de l’illusion et  ceux de la querelle, ceux du rapprochement et ceux de la défaite. Ceux surtout qui permettent de répondre à la question que l’état de grâce renvoie toujours aux lendemains : qu’est-ce que « s’aimer » veut dire ?

Mon avis :

J’ai découvert cet auteur avec son livre intitulé « La conversation amoureuse », et suis désormais une de ses fidèles lectrices.

Alice Ferney a la faculté de disséquer le genre humain. Elle fouille dans la vie des gens et analyse avec précision et habileté les états d’âme et les sentiments des individus.

Dans « Cherchez la femme », elle met en scène la vie d’une famille sur plusieurs générations, en sept chapitres aux titres éloquents.

Fils de Nina,

La femme de sa vie,

L’épreuve des faits,

Coup de foudre inopportun

Les meilleures choses ont une fin

Refaire sa vie

Et la mort qui sépare

Elle s’attache à nous montrer combien le poids de l’héritage familial peut impacter une vie et peser sur son avenir.

La façon dont se comportent les parents avec les enfants qu’il s’agisse d’amour ou de désamour engendre des conséquences dans la construction de la personnalité du futur adulte.

Elle décrit encore avec une étonnante lucidité les séquelles dues à l’éducation que l’on reçoit, la difficulté de s’en extraire si tant est que l’on se rende vraiment compte des conséquences qu’elles entraînent.

Ce livre confirme  à nouveau cet incroyable talent d’introspection de l’humain, écrit avec élégance dans un style irréprochable.