Il y avait un pont

Il y avait un pont
De  Joelle Le Gallic

Auteur autoédité

Pourquoi Nadia, dix ans, refuse-t-elle d’aller à la plage ? Pourquoi dessine-t-elle toujours des ponts dans la marge de ses cahiers ?
Une photo du Viaduc de Garabit, qu’elle n’a jamais vu auparavant, la bouleverse aux larmes et elle semble connaître les lieux où elle n’est jamais allée.
Des années plus tard, le magnifique pont rouge, point de départ d’une véritable enquête, va devenir pour la jeune femme un point d’ancrage essentiel pour reconstituer son passé et construire son avenir.

Mon avis :
Je n’ai plus pour habitude de lire les auteurs autoédités. La déception due à plusieurs écrits m’avait fait renoncer à la lecture de leur ouvrage. Mais je suis ravie d’avoir changé d’avis et suis en partie réconciliée avec l’autoédition grâce à ce livre.
De l’Auvergne à Bordeaux en passant par la Russie, Joelle Le Gallic tisse l’intrigue d’une histoire qui tient le lecteur en haleine jusqu’au dernier chapitre, grâce au rythme insufflé au texte. Et ce rythme tient notamment à la qualité et la justesse de nombreux dialogues. La petite Nadia, principale protagoniste, embarque le lecteur dans son sillage, et de l’enfance à l’âge adulte, le balade dans son passé trouble et sa quête de vérité. Du début à la fin du livre, le lecteur n’a qu’une hâte, découvrir enfin la vérité sur cette petite fille fascinée par les ponts et surtout par le Viaduc de Garabit. L’auteur a su poser les mots justes pour décrire l’atmosphère du petit village auvergnat, maintenir le suspense et donner de la crédibilité à cette histoire. Je regrette cependant de ne pas avoir pu m’imprégner autant de l’atmosphère de la vie en Russie malgré les descriptions qu’en fait l’auteur et les importantes références dédiées aux monuments.
En dépit de quelques maladresses de formulations et une absence de description des sentiments, auxquelles je suis particulièrement attachée dans la plupart de mes lectures, j’ai passé un excellent moment, ce livre aurait mérité d’être diffusé plus largement par un éditeur.
Elleli

Si vous souhaitez contacter l’auteur vous pouvez la joindre @ jolegallic@gmail.com