Les mémoires d’un oeuf

Les mémoires d'un oeuf, Sylvain MeunierDe Sylvain Meunier

Aux Editions La Courte Echelle

Résumé de l’éditeur :

Retiré sur son balcon, un retraité croque sur papier l’âme des passants. Il dessine aussi des œufs, à la recherche d’un obscur idéal. Un jour, un chat errant s’installe chez lui. Petit à petit, l’animal devient l’unique  sujet de ses esquisses et s’avère une véritable obsession. Cette quête artistique lui permettra de revoir des personnages de son passé, dont une femme, un mafieux et un marionnettiste manipulateur. Qui est vraiment cet homme aux allures innocentes ? Quelle alliance démoniaque a-t-il conclue ? Toutes ces réponses arriveront par l’intermédiaire d’une fillette, pour laquelle il commettra l’irréparable…

Mon avis :

Prenez un chat, un œuf, un meurtrier à la retraire, dessinateur à ses heures ; et obtenez un cocktail détonnant et délirant, en résumé un roman savoureux. Mais ne vous y trompez pas, si l’histoire est non seulement originale et bien structurée, elle est aussi très bien écrite.

Monsieur L’œuf, en quête d’esthétique, abhorre la vulgarité. Alors que son environnement est soudain envahi par la grâce et l’innocence de Solène, le voilà paradoxalement enlaidi, par l’arrivée inopinée d’un grossier personnage.

Pour résoudre ce désagrément et maintenir l’harmonie à laquelle il prétend avoir droit, Monsieur L’œuf, loin d’être repenti,  décide de reprendre du service…

Car après tout, «quand on y songe, tuer quelqu’un ce n’est que lui faire prendre une avance sur la fatalité, puisque nous mourrons tous. On dira qu’on lui vole sa vie, mais quelle vie au juste ? Qui sait si la victime ne se serait pas découvert un cancer mortel un peu  plus tard, ou n’aurait pas péri le lendemain dans un accident de voiture ? Assassiner, ce n’est que changer une date dans un agenda »…

Alors, Monsieur L’œuf professionnel en l’art de faire passer de vie à trépas ceux qui le dérangent, fomente un plan pour se débarrasser de l’odieux individu.

Mais finalement à qui servira ce plan ? C’est ce que je vous conseille de découvrir dans ce petit ouvrage d’une plume exceptionnelle et rempli d’humour.

Habituellement je suis plus attachée à l’originalité de l’histoire qu’au style mais Sylvain Meunier excelle dans les deux exercices. Raison supplémentaire pour ne pas passer à côté de ce petit bijou. C’est une belle découverte !